gkgkjgkg
gkgkjgkg
Association Maurice Vissà - Editions de l'Avière
Association Maurice Vissà - Editions de l'Avière

Recherche d'identification

Il existe à la nécropole du Struthof trois tombes côte à côte portant l'inscription "inconnu". Ce sont les corps de trois femmes mortes au Kommando de Raguhn qui dépendait de Buchenwald.

Dans l'une de ces trois tombes se trouvent le corps de Rachel Saidemann.

Nous avons été mis en relation, via le Struthof, avec le fils de Rachel, Jean-Pierre Bance. Ayant appris sur le tard que le corps de sa mère se trouvait au Struthof, il a émis le désir que le nom de Rachel soit inscrit sur sa véritable sépulture. Or, les trois corps arrivés fin 1957 au Struthof étaient dits "indissociables". Les 3 noms étaient connus mais, apparemement, il avait été impossible à l'époque de "marier" les corps et les noms, après identification formelle.

Nous avons activé nos réseaux et avec le concours notoire de Jean-Marc Dreyfus (les 3 corps étant ceux de femmes juives) et d'Elisabeth Wanjura, l'une de nos correspondants en Allemagne, nous avons pu reconstituer l'essentiel du parcours de Rachel Saidemann et bien avancé dans la compréhension du problème posé et de sa solution.

Il nous manque encore un document pour espérer pouvoir réaliser le rêve de Jean-Pierre Bance.

 

Vous trouverez, ci-dessous, un lien pour télécharger le dossier de Rachel, fruit de nos recherches.

 

Cliquez ici pour télécharger le dossier Saidemann
Dossier Saidemann.pdf
Document Adobe Acrobat [211.0 KB]

Toute personne pouvant apporter des compléments à ce dossier est la bienvenue.

Pour ce faire, merci d'utiliser le formulaire de contact

Actualité

Viens de paraître

Cliquez sur le cadre Haslach
ci-dessus

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Maurice Vissà - Editions de l'Avière