gkgkjgkg
gkgkjgkg
Association Maurice Vissà - Editions de l'Avière
Association Maurice Vissà - Editions de l'Avière

Le terrible camp du Struthof

Situé à une cinquantaine de kilomètres de Strasbourg, le KL Natzweiler-Struthof a été construit sur les hauteurs de la commune de Natzweiler, surplombant la vallée de la Bruche, dans le Bas-Rhin.

Dans ce site montagnard et forestier, à 800 mètres d'altitude, les nazis avaient d'abord réservé ce « camp de travail » aux « criminels notoires » et aux « asociaux 

Mais, selon une circulaire d’Himmler de juillet 1944, les résistants français ne devaient plus « être exécutés mais exterminés par le travail ». Ils allaient constituer une main-d’œuvre corvéable à merci et utilisée pour l'effort de guerre nazi.

Pour accéder au camp, il fallait effectuer une longue montée à pieds de la gare de Rothau au Struthof. C’est ce que firent les 381 prisonniers dont Maurice Vissà et l'évêque de Clermont-Ferrand, Monseigneur Gabriel Piguet,  au matin du mercredi 30 août 1944. A l’arrivée au camp, on était "accueilli" par le cruel SS Franz Ehrmanntraut, dit "Fernandel", et la déshumanisante transformation des déportés commençait. Au début septembre 1944, le camp fut évacué juste après l'exécution sauvage des membres du réseau Alliance.​

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Maurice Vissà - Editions de l'Avière