gkgkjgkg
gkgkjgkg
Association Maurice Vissà - Editions de l'Avière
Association Maurice Vissà - Editions de l'Avière

Dans l'enfer du Kommando d'Haslach

Le Kommando d'Haslach dépendait de l'administration de Natzweiler / Struthof. Il fut connu initialement sous le nom de code « Natz Barbe » à sa création en septembre 1944. Plus tard, on le désigna sous le nom de l'emplacement du camp de déporté : "Sportplatz".

Les déportés dans ce Kommando devaient aller chaque jour travailler à la mise en place d'une usine de Daimler-Benz qui devait y fabriquer des éléments pour moteurs d'avion dans les anciennes galeries du Vulkan à 6 km du Sportplatz. 

Les effroyables conditions de travail et d'hébergement ont fait du Kommando d'Haslach l'un des plus meurtriers du IIIème Reich.

Deux autres camps de détenus furent ajoutés en décembre 1944, l'un dans les galeries du Vulkan, l'autre dans la ville sous le nom de Kinzigdamm.

Ci-dessous le concasseur du camp du Vulkan. Ce camp a reçu 650 déportés venus du camp de Schirmeck, dont notamment des Français de la vallée du Rabodeau

Actualité

Viens de paraître

Cliquez sur le cadre Haslach
ci-dessus

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Maurice Vissà - Editions de l'Avière